Article n° 1 :  Objet

Les conditions générales de vente décrites ci-après détaillent les droits et obligations de la société Kezako et de son client dans le cadre de la vente des prestations suivantes :

-Anniversaire à domicile.

-Animation de fêtes familiales.

Article n° 2 :  Réservation de l'animation

La demande de réservation d’une organisation d' animation pour enfants ou d’un spectacle pour enfants doit être effectuée sur le site ou par téléphone ou par mail.
Ainsi, le fait de passer commande par le site et de cocher la case « J’accepte les conditions générales de vente » lors du processus de réservation implique l’acceptation entière et sans réserve du client à ces conditions générales de vente. Les présentes conditions générales de vente sont disponibles à tout moment et systématiquement portées à la connaissance de chaque client/utilisateur afin de lui permettre de passer commande.
Toute réservation n’est ferme et définitive qu’une fois la confirmation faites par Kezako par mail ou SMS.

Article n° 3 : Tarification

Les prix des prestations vendues sont ceux en vigueur au jour de la prise de commande. Ils sont libellés en euros et calculés TTC (toutes taxes comprises).

Toutes les formules d’animation enfantines sont calculées pour un nombre de 12 enfants maximum ; un supplément de 10€ est demandé pour chaque enfant supplémentaire avec un maximum de 15 enfants. Au-delà, un deuxième animateur à 150€ de plus est nécessaire. A deux animateurs, le nombre d’enfant ne pourras pas excéder 25.  La société Kezako s'accorde le droit de modifier ses tarifs à tout moment. Toutefois, elle s'engage à facturer les prestations commandées aux prix indiqués lors de l'enregistrement de la commande. Les prestations sortant du cadre des animations prévues : mariage, réunions familiales feront l’objet d’un devis.

Les règlements devront être réalisés par chèque ou espèces, pas de Carte Bleue.

Article n° 4 :  Frais de déplacement

Aucun défraiement ne sera demandé au client pour les animations prévues à Paris intra-muros et petite couronne.
Pour les animations hors zone mentionnées ci-dessus et dans la limite de la région Ile de France, un forfait de 30€ de frais de déplacement sera facturé.

Article n° 5 :   Conditions d’annulation

Aucun montant ne sera facturé en cas d’annulation par le client. Kezakoo se réserve le droit de pouvoir annuler une animation sans contrepartie financière pour le client pour cas de force majeure, intempérie , accident …..

Article n° 6 :  Politique de remplacement

Kezako s’engage à fournir et assurer une prestation de qualité selon les modalités stipulées aux propositions décrites par téléphone ou sur le site. Dans le cas où un animateur serait dans l’incapacité d’animer une prestation, à titre très exceptionnel, cause de maladie ou accident et/ou dans l’incapacité d’assurer pour une raison majeure l’animation prévue, Kezako fera son possible afin de procéder au remplacement de l’animateur initialement prévu. Cet incident peut parfois se manifester à la dernière minute, kezako procède alors au remplacement de l’animateur, le remplaçant peut-être une femme ou un homme selon disponibilités. Si le programme d’animation prévu ne peut pas être effectué, un programme de « substitution » équivalent sera mis en place.

Article n° 7 :  Sécurité des matériels et des personnes

Kezako ne peut, en aucun cas, être tenu responsable des détériorations éventuelles causées par les participants vis-à-vis de l'infrastructure du lieu qui accueille l'animation, des installations matérielles et des dommages corporels subis par quelconque individu présent lors l’animation.

L’animateur de Kezako n'a pas de rôle de gardiennage des enfants, son rôle en tant qu'artiste, est défini et se limite à l'exécution de l'animation selon les conditions établies lors de la réservation.

Article n° 8 : Droit Applicable et Règlement des litiges

Les présentes Conditions Générales sont soumises au droit français. En cas de litige éventuel, les parties concernées devront s'efforcer au maximum de trouver une solution amiable.
Si aucune solution amiable n'est trouvée, le litige en cause pourra être porté devant la juridiction concerné.

 

 

 

Fait à Paris, le 01/01/2019